Prince de Galles, a Luxury Collection Hotel

4.6 

33 Avenue George V, Paris, 75008, France   •  Météo:   

Heure locale Téléphone (33)(0)1 53 23 77 77 •   Contactez-nous  

4.6

Les Talents Contemporains du Prince de Galles

• NICOLAS PACIELLO •

• PRESENTATION 

 

 VIDEO 

 EN TROIS MOTS 

Nicolas Paciello, chef pâtissier du Prince de Galles

Le Prince de Galles vu par…

Nicolas Paciello, chef pâtissier

La voici déposée, l’instant d’un déjeuner de printemps à la table As du restaurant La Scène : « Vanille d’origine, en crème glacée, esprit d’une omelette norvégienne. » Un petit au-delà de dessert devenu totem du Prince de Galles, une création subliminale, caressante qui nourrit le palais autant que les souvenirs, une douceur que l’on déguste en trois petites minutes mais qui vous accompagne trois semaines, trois mois, trois ans, longtemps… Une vanille comme la madeleine proustienne. Des heures de composition, des heures de réflexion et l’élégance de s’évanouir en quelques cuillères.

Derrière cette vanille ? Nicolas Paciello dans la légèreté d’une fraîche trentaine et déjà parmi ces nouveaux petits princes du sucré dont Paris s’est fait une spécialité.

Avant cette vanille ? Un parcours précoce, pudique, précieux commencé dans cette Lorraine volubile à la gourmandise, du côté d’une maman toute à l’avenant. « A l’observer dans la cuisine, simple et généreuse, j’ai rêvé de devenir pâtissier. » Du rêve à l’envie, de l’envie à la réalité, Nicolas Paciello ose un premier stage dans la grande pâtisserie de Forbach puis un CAP, un BTM et « le métier qui rentre dans le respect jusqu’à ce matin où mon premier maître me lâche comme un compliment : maintenant pars ! maintenant Paris » Suivent Fauchon sous l’aile de Christophe Adam. « Je tombe amoureux de la ville en même temps que je découvre une formidable rigueur, le zéro défaut, la mathématique qui rejoint la magie pour sortir, avec la même exigence, des centaines d’éclairs et de macarons. A Paris, à Casablanca, à Dubaï. » 

Respect, rigueur auxquels quelques grandes signatures viendront ajouter l’élan créatif : Jérôme Chaucesse au Crillon, Benoît Couvrand à la Pâtisserie Lignac, Yann Couvreur pour une première au Prince de Galles jusqu’à devenir chef pâtissier à La Réserve et revenir au Prince de Galles, en janvier 2016. Cette fois, seul aux commandes.

Seul mais accompagné, en connivence, en confiance avec les mots pour le dire : « Au restaurant La Scène, à chaque carte, à chaque saison, Stéphanie Le Quellec me challenge pour que mes desserts prolongent sa cuisine. Plus qu’une collaboration, c’est un dialogue, un quatre mains. A l’heure du tea time, je suis dans un autre terrain de jeu. Un véritable repas raconté au public comme une histoire en trois services avec les scones et les finger sandwiches, puis une réglette présentant trois compositions autour du chocolat, du fruit et de la pâte à chou, enfin, le charriot chargé de ces gâteaux dits de voyage, madeleines, financiers, cakes… Je l’ai voulu d’un même élan, opulent et délicat. Une dégustation comme un conte, une parenthèse où je me fais courtier en saveur, révélant un miel inattendu, une bouchée classique, un plaisir inédit. » Inédit comme cette fameuse « Vanille en esprit d’omelette norvégienne » que celles et ceux du Prince de Galles ont adopté comme un fétiche, ravis de la sensation, enchanté de la volupté, impatient de la suite…

Nicolas Paciello, chef pâtissier du Prince de Galles

Au Prince de Galles…

Votre endroit préféré ?

 

Le Patio

Votre heure fétiche ?

 

8 h le matin et le délice de goûter un certain calme. 

En trois mots ?

 

Famille
Passion
Partage

Nicolas Paciello, chef pâtissier du Prince de Galles
Nicolas Paciello, chef pâtissier du Prince de Galles
Nicolas Paciello, chef pâtissier du Prince de Galles